1. Alumni de l'ULB
  2. FR
  3. Alumni
  4. Instantanés

Alexia van Daele: "Osez tester et explorer et surtout voyagez!"

Prénom: Alexia

Nom: van Daele

Formation ULB: Licence en Langues et littératures germaniques, DEA en Politiques internationales

Années de formation: 1999-2002

Fonction actuelle: Responsable presse à la Représentation de la Commission européenne en Belgique
  • Quel rêve de « carrière » aviez-vous lorsque vous avez choisi vos études?
Je n’avais pas de rêve en particulier. Je voulais à l’époque devenir biologue marin mais j'ai été déçue par l’absence de cours de biologie dans les candidatures de la section concernée. La littérature, à l’inverse, semblait donner accès à tout, à la bio aussi quelque part, puisqu’on peut y apprendre ce qu’on veut. C’est un art fantastique, une fenêtre ouverte sur toutes les disciplines et toutes les formes d’interactions sociales. J’ai finalement cumulé les masters (Langues et Littératures germaniques, Politiques internationales, American Studies) et j'ai écrit un travail de fin d’études à Columbia University (NY) sur la valeur de la littérature des femmes en tant qu’outil d’analyse historique du deuxième mouvement féministe aux États-Unis (années 50-60).
  • Quel parcours avez-vous réalisé finalement ?
Je me suis dirigée vers la communication et les relations presse. Après un petit détour par le professorat et le culturel, je me suis développée dans le privé, dans une entreprise internationale spécialisée dans le conseil en ingénierie et en innovation. J’y ai été quelques années responsable de l’équipe Marketing communication pour le Benelux. Depuis cinq ans, j’ai un contrat temporaire à la Représentation de la Commission européenne en Belgique, l’antenne belge de l’institution. Je gère le déploiement de campagnes de communication ainsi que l’interaction avec les médias belges sur les questions européennes. Mon souhait est de continuer à travailler en communication. Où ce sera ? L’avenir me le dira.
  • Quels sont les conseils que vous donneriez à de jeunes diplômés ?
Osez tester et explorer, et prendre des risques (raisonnables). Et surtout, ne pas hésiter à compléter ses études par des expériences à l’étranger. Mon Erasmus et mon Master aux États-Unis comptent sans aucune hésitation parmi mes plus belles années, riches en rencontres et en découvertes. Elles m’ont également permis de voir les choses autrement et de développer mon réseau.
 
Mis à jour le 5 novembre 2019