1. Alumni de l'ULB
  2. FR
  3. Alumni
  4. Instantanés

Christina Gabelica "Le réseau c'est la vie ! Et le réseau est partout, même là où tu ne l'imagines pas !"

Prénom: Christina
Nom: Gabelica
Formation ULB: Traduction Allemand-Anglais (ISTI)
Années de formation: 1999-2003
Fonction actuelle: Traductrice et Interprète indépendante
  • Quel rêve de « carrière » aviez-vous lorsque vous avez choisi vos études?

Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours voulu écrire, traduire et parler plusieurs langues. J'étais déjà interprète malgré moi: ma grand-mère croate ne parlant pas français, la traduction était une seconde nature, même les émissions de Jean-Pierre Foucault y passaient...C'est tout naturellement que j'ai entrepris des études de traduction à la fin de mes études secondaires.

  • Quel parcours avez-vous réalisé finalement?

Mon diplôme de traduction en poche en 2003, et après quelques remplacements de professeurs d’anglais en dépression, au pied levé (et avec toute mon inexpérience !), j’ai rejoint l’équipe des "media analysts" d'Auxipress à Bruxelles : lecture de la presse étrangère dans quatre langues, analyses, traductions et quelques voyages mémorables ont été mon lot quotidien pendant quatre ans. Un travail passionnant, chaque jour différent, que j’ai quitté en août 2007, sur un coup de tête, après qu’un Lyonnais me l’a fait tourner.
Fraîchement débarquée à Lyon, j’ai commencé ce qui devait au départ n’être qu’un boulot alimentaire au sein d’ATC Groupe, entreprise spécialisée en impression numérique grand format qui devait rapidement croître pour faire de la signalétique décorative sur mesure avec des matériaux innovants. Embauchée comme standardiste, j'ai rapidement pu évoluer et prendre différents postes d’assistante commerciale, de production puis de direction, toujours avec cette polyvalence qui me caractérise.

En juin 2011, j'ai enfin décidé de créer mon auto-entreprise de traduction en parallèle de mon emploi salarié. Un mois plus tard, surpriiiise : j'apprenais que j'allais être l'heureuse maman de jumelles. J'ai tout arrêté pour me consacrer à l'arrivée de mes bébés.
J'ai repris mon emploi de salariée en septembre 2014 après un long congé maternité puis parental.
Et là, l'envie de faire ce que j'aime, d'être libre et surtout présente pour mes filles m'est revenue comme un boomerang : je ne trouvais plus ma place dans l'entreprise ni de sens à mon travail.
J'ai pris ma décision suite à un déclic survenu un vendredi de juin 2015 : avec le soutien indéfectible de mon mari, j'ai annoncé mon départ dès le lundi suivant.

Et c'était parti pour la grande aventure de l'entrepreneuriat en tant que traductrice, interprète et formatrice en langues. Meme si tout n'est pas rose tous les jours, je ne reviendrais en arrière pour rien au monde. Ma liberté n'a pas de prix. Et j'ai encore plusieurs projets qui devraient bientôt voir le jour.

Je suis également très active dans les réseaux d'entrepreneurs et notamment coresponsable de l'antenne lyonnaise des Mampreneures.

  • Quels sont les conseils que vous donneriez à de jeunes diplômés?

Il n’est jamais trop tard ni trop tôt pour se lancer !
Suis ton instinct, il se trompe rarement !
Entoure-toi de personnes qui partagent les mêmes valeurs que toi et fuis au maximum les autres !

Le réseau c'est la vie ! Et le réseau est partout, même là où tu ne l'imagines pas !
N’arrête jamais de te former, même (et surtout !) après avoir obtenu ton diplôme
N’abandonne jamais : les graines que tu sèmes mettent parfois des mois, voire des années, avant de germer !
Il n’y a pas d’échec sauf quand tu abandonnes !
No pain, no gain : travaille dur maintenant pour en profiter plus tard !
Focus, focus, focus !
Ose demander : ne pense pas à la place des gens, tu serais étonné de leur réponse!
Tu n’as rien à perdre : au pire on te dit non, et ça ne change rien et au mieux on te dit oui et tu obtiens ce que tu veux !

Mis à jour le 11 mars 2020