1. Alumni de l'ULB
  2. FR
  3. Alumni
  4. Instantanés

Colette Schyns: Choisissez des chemins qui vous passionnent!

Prénom : Colette
Nom : Schyns
Formation ULB :
Master en histoire,  Spécialisation époque contemporaine 1976-1979
AESS Agrégation secondaire supérieur en 1983.
CAPAES  en 2005

Fonction actuelle : Retraitée - Maître assistant en Histoire à la Haute Ecole Francisco Ferrer jusqu’en juillet 2018.
En 2016, Colette a fondé Rolling Douche avec son mari et des amis. Ensemble, ils s'investissent dans la réinsertion des sans-abris à Bruxelles.
  • Quel rêve de « carrière » aviez-vous lorsque vous avez choisi vos études?

Je rêvais d’une vie de voyage, d’aventures comme archéologue ou diplomate.

  • Quel parcours avez-vous réalisé finalement ?

Après quelques années de tâtonnement , je me suis dirigée vers l’enseignement. Finalement je m’y suis épanouie et J’y ai trouvé des valeurs comme la transmission, le respect de soi et des autres, la passion …..et bien plus un sens à ma vie.
Parallèlement à mon activité professionnelle, je me suis engagée pour défendre différentes causes. Dès mon cursus universitaire, je me suis engagée auprès d'Amnesty International puis des Jeunesses Maghrébines. J'ai également suivi une formation de guide à la caserne Dossin où je suis toujours guide pour les écoles primaires et secondaires. Dans ce cadre, j'ai travaillé avec Simon Gronowski, également diplômé et Docteur Honoris Causa de l’ULB et qui sera surtout un enfant caché durant la seconde guerre mondiale en Belgique. C’est sur base d’un livre qu’il a écrit que mon parcours de guide se déroule à la caserne Dossin.
Et puis, en 2016, j'ai créé avec mon mari et quelques amis l'asbl Rolling Douche qui offre aux sans-abris la possibilité de prendre une douche régulièrement. Avec un camping car, nous sommes présents tous les lundis (à Flagey), mardis (rue des sols près de la gare centrale) et vendredis (à la gare du midi) de 13h à 18h30 pour les accueillir. Avec d'autres partenaires de l'intégration sociale, nous tentons, pour certains, de les convaincre à se réinsérer petit à petit. En définitive les voyages, l’aventure, je les ai trouvé au coin de la rue.

  • Quels sont les conseils que vous donneriez à de jeunes diplômés ?

De choisir des chemins qui les passionnent. L’engagement et la passion donnent un vrai sens à la vie. Il est parfois compliqué au sortir des études de trouver sa voie. Mais tenter, avancer par essai/erreur permet d’aller plus loin même si c’est en zig-zag.
Se tourner vers des personnes bienveillantes qui vous entraînent parfois au-delà de vos espérances. Ce fut mon cas et aujourd’hui encore je remercie Monique V. qui m’a fait confiance.
Se faire confiance et se donner les moyens de le faire.

Mis à jour le 29 octobre 2021