1. Alumni de l'ULB
  2. FR
  3. Alumni
  4. Instantanés

Edouard Cambier : "Mon moteur a toujours été l'enthousiasme !"

Prénom : Edouard
Nom : Cambier
Formation ULB : Formation en Accompagnement pour Dirigeants de PME Solvay Business School.
Années de formation : 2010-2011
Fonction actuelle : CEO Seed Factory (http://seedfactory.be/) et Président de la Belgian Workspace Association (https://www.belgianworkspaceassociation.be/).
  • Quel rêve de « carrière » aviez-vous lorsque vous avez choisi vos études?
Mon rêve n’a jamais été de faire une immense carrière ou de faire fortune à Wall Street ;)
J’étais plutôt du style à avancer sur plusieurs projets en même temps, sans faire trop de vagues tout en visant la réussite sur le long terme.
Mon objectif a toujours été de garder le tout en équilibre c-à-d de garder de la place de façon hebdomadaire pour le couple, la famille, la carrière, la santé, les amis, le sport, les loisirs, ainsi que le bénévolat lié au métier.
  • Quel parcours avez-vous réalisé finalement ?
Je suis globalement très satisfait de ma réussite professionnelle, de mon couple et du début de carrière de mes deux enfants.

Je suis plus que jamais actif chez Seed Factory avec en plus la présidence de la BWA qui regroupe les 198 Coworkings dans le pays. Ceux-ci accueillent quotidiennement 18.000 entrepreneurs très orientés innovation ouverte. Mon rôle au sein de la BWA est un rôle de lobby et de communication vis à vis des différents stakeholders que sont les médias, le politique, les corporates et le monde des ’slashers’*, secteur en forte croissance. Ma carrière n’a pas été de tout repos, j’ai connu quelques succès, quelques défaites mais mon moteur a toujours été l’enthousiasme, la persévérance et la mise en réseau de mes relations afin de générer de nouvelles opportunités, de nouveaux projets et du chiffre d’affaire. La clef est de ne jamais laisser tomber les bras et d’embarquer vos partenaires & clients dans votre vision tout en générant des résultats à court terme.

Mon premier fils Léopold, ingénieur civil termine son PhD à Stanford. Mon second fils Rodolphe, ingénieur civil, diplômé de l’ULB, travaille dans une start-up en IA originaire de Gand et installée actuellement au centre de Bruxelles. Frédérique, mon épouse, est active dans une organisation à but non lucratif entre la Belgique et l’Afrique où elle s’occupe des finances. Elle a repris récemment des études en médiation.

*Slashers : personnes qui se créent une vie professionnelle sur mesure en privilégiant l’équilibre entre vie professionnelle et bien-être personnel.( Slashing : one person/multiple careers selon Marci Alboher https://www.linkedin.com/in/marcialboher/)
  • Quels sont les conseils que vous donneriez à de jeunes diplômés ?
Si possible, faire un choix stratégique très tôt après les études entre d’une part une carrière pour "faire de l’argent » et d’autre part "travailler dans sa passion" dans un secteur qui vous correspond. C’est peut-être moins rémunérateur au début mais tellement plus nourrissant et passionnant sur le moyen, long terme.
 
Mis à jour le 21 novembre 2019