1. Alumni de l'ULB
  2. FR
  3. Alumni
  4. Instantanés

Emna Everard: "Il ne faut pas négliger le fait que les générations qui nous précèdent ont envie de nous tendre la main"

Prénom: Emna
Nom: Everard
Formation ULB : Brussels Solvay School of Economics and Management - Ingénieure de gestion
Années de formation : 2011-2016
Fonction actuelle : CEO Kazidomi
  • Quel rêve de "carrière" aviez-vous lorsque vous avez choisi vos études?
Quand j'étais petite, je jouais avec mon père, nutritionniste, à trier les produits du supermarché pour savoir lesquels passaient son filtre. Ceux qui avaient des étiquettes pleines de conservateurs ou d'additifs n'avaient pas leur place dans notre panier. J'ai mangé très sainement et de façon responsable depuis toujours. J'ai même fait avec mon père un défi d'une année entière sans consommer de sucre! Enfant déjà, je voulais créer une boutique dans laquelle on pourrait faire ses courses les yeux fermés. Du coup, j'ai commencé des études à Solvay en ingénieur de Gestion. Je devais y apprendre les fondements pour pouvoir créer ma boutique, mon supermarché sain.
  • Quel parcours avez-vous réalisé finalement ?
J'ai été fidèle à mon rêve, ou presque, puisque j'ai finalement créé une boutique... en ligne! Durant les études, je me suis découvert une passion pour le digital, la technologie et le marketing en ligne. J'ai vite compris que si je voulais que mon projet puisse rapidement grandir, il valait mieux le lancer sur internet. Du coup, forte de cinq années d'études à Solvay, je me suis lancée. J'ai écrit mon mémoire de master sur un business plan, celui de mon projet. Entre temps, je lui ai trouvé un nom: Kazidomi, dont l’origine est latine. Quasi Domi signifie "Comme Chez Soi" qui se rapproche assez bien de l'idée initiale de la boutique. Trois ans après, le site www.kazidomi.com est un succès. Je suis à la tête d'une équipe de 25 personnes qui continue de s'élargir. Mon père est un client fidèle, comme on en compte beaucoup, déjà plus de 10000!
  • Quels sont les conseils que vous donneriez à de jeunes diplômés?
Je leur dirais de s'entourer des bonnes personnes. Une citation que j'aime beaucoup disait que si vous êtes la personne la plus intelligente dans la pièce, vous n'êtes pas dans la bonne pièce. J'y crois beaucoup. Rapidement après avoir été diplômée je me suis entourée de personnes qui me passionnaient, qui m'inspiraient ou encore d'autres avec qui je pouvais partager mes doutes. Ces personnes, on les trouve facilement à travers ses collègues étudiants, mais il s'agit aussi de se tourner vers des personnes plus expérimentées. Des personnes qui ont vécu les choses qu’on vivra peut-être un jour également. Sans les conseils des entrepreneurs chevronnés que j'ai rencontrés, je n'aurais jamais réussi à faire de Kazidomi ce que c'est devenu. Il ne faut pas négliger le fait que les générations qui nous précèdent ont envie de nous tendre la main. Elles sont souvent disponibles, pleine de sagesse et de bonnes intentions. Oser faire le pas vers elles est rarement une action que l'on regrette, même si on a parfois peur de déranger ou qu'on se laisse intimider, il faut juste foncer.
Mis à jour le 7 novembre 2019