1. Alumni de l'ULB
  2. FR
  3. Alumni
  4. Instantanés

Maud Rouillé "Soignez votre CV sur LinkedIn et votre réputation en ligne!"

Prénom : Maud
Nom : Rouillé
Formation ULB : Communication
Années de formation : promotion 2010
Fonction actuelle : Responsable communication de l'Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola
  • Quel rêve de « carrière » aviez-vous lorsque vous avez choisi vos études?
Sans avoir de trajet de carrière précis en tête, je voulais pouvoir écrire, utiliser mes facultés pour les langues, mettre ma créativité en marche, avoir un trajet professionnel qui me permette de continuer d’apprendre toute ma vie et qui aurait un « sens ». Quand j’étais gamine, j’adorais les exercices de rédaction où je pouvais laisser filer mon imagination.

J’ai brièvement pris la température en langues et littératures modernes, j’ai acheté assez de bouquins pour ouvrir ma propre librairie mais j’ai aussi pris conscience que j’avais besoin de plus d’action. J’ai bifurqué vers le journalisme pour avoir l’opportunité de me décider en cours de route et m’orienter d’avantage vers une profession créative.
  • Quel parcours avez-vous réalisé finalement ?

Au cours de mes études j’ai rencontré des gens qui m’ont parlé avec passion de journalisme, de communication, soulignant l’importance de garder un esprit critique. Dès qu’on passait de la théorie à la pratique, j’accrochais. Mon implication dans mes études a réellement décuplé avec mes premiers petits boulots en com. Transposer mon bagage théorique et ma jolie plume dans les réalités d’une entreprise d’e-commerce, d’une institution universitaire, d’une mini-agence d’événements ou d’un hôpital psychiatrique a été aussi formateur que mes études.

J’ai d’ailleurs commencé mon parcours à La Ramée Fond’Roy à ma sortie de l’université. Confortée dans l’idée que c’était bien le domaine qui m’allait, mais que j’avais besoin de coaching et d’expérience, j’ai continué mon parcours du côté des agences de communication, marketing et relations presse en Flandre. J’y ai testé mes affinités pour différents secteurs comme la santé, l’IT, les voyages, élargi ma boîte à outils en cours de route, rencontré quelques ‘mentors’ inspirants, appris énormément sur les secteurs de mes clients en Belgique et à l’international, fait mes premières armes en gestion de réputation, lu lu et lu sur les tendances d’un secteur com en pleine évolution…

J’y ai aussi vécu mes premiers vrais succès, quelle fierté ! Cette immersion de 5 ans en Flandre m’a donné un top accent flamand, j’y ai gagné en assurance dans les réflexions stratégiques et j’ai aussi compris que j’avais besoin de trouver un secteur où je pouvais donner du sens à ce que j’accomplissais. Plus d’humain, moins de business. J’ai rejoint l’Hôpital des Enfants et dans les premières semaines, j’avais accueilli une Princesse et 20 journalistes, vécu le lockdown suite aux attentats de Paris, envoyé mon premier communiqué pour un prix scientifique, lancé la toute première newsletter interne qui annonçait un tas d’activités pour fêter cette institution tout juste trentenaire. C’était le début d’une nouvelle aventure professionnelle haute en couleurs et en défis. 

  • Quels sont les conseils que vous donneriez à de jeunes diplômés ?

Testez votre intérêt et vos compétences dans votre secteur le plus tôt possible. Soignez votre CV sur LinkedIn et votre réputation en ligne. Soyez curieux, suivez des personnes qui vous inspirent. Imprégnez-vous des réalités du secteur où vous comptez travailler. Prenez le temps de voir si la voie choisie a du sens pour vous. Et apprenez le néerlandais!

Mis à jour le 15 janvier 2020