1. Alumni de l'ULB
  2. FR
  3. Alumni
  4. Instantanés

Muriel Smeets: Ne vous mettez pas de barrières et ne laissez certainement pas les autres vous en mettre!

Prénom : Muriel
Nom : Smeets
Formation ULB : Master en Ingénieur Civil Architecte, diplômée en 2008
Années de formation: 09/2005-06/2008
Fonction actuelle : Administratrice du bureau d’études en techniques spéciales Energ-Ir srl.
  • Quel rêve de « carrière » aviez-vous lorsque vous avez choisi vos études?

J’ai choisi les études en polytech par volonté de parfaire mes connaissances quant aux aspects techniques de l’art de construire, étant déjà titulaire d’un master en architecture.

Je n’avais pour ainsi dire pas encore tracé une voie professionnelle dans ma tête mais je ressentais une énorme envie d’apprendre, de comprendre.

Cependant, j’étais certaine de ne pas me diriger vers une carrière « assise derrière un bureau ».

  • Quel parcours avez-vous réalisé finalement ?

J’ai eu l’occasion de débuter ma carrière au sein d’un bureau d’ingénierie en techniques spéciales ; volet que je ne connaissais pratiquement pas car il est très peu abordé (ou du moins l’était) durant le cursus tant en Polytech qu’en école d’architecture. Ce fut une révélation car il s’agit d’une pratique professionnelle qui demande pas mal de sensibilité, de recherches, de remises en question tout en étant extrêmement technique.

J’ai rapidement eu ma propre vision de la direction que je souhaitais donner aux études qui m’étaient confiées et j’ai choisi de créer mon propre bureau d’ingénierie, Energ-Ir, dès 2011 afin de disposer de toute l’autonomie nécessaire pour défendre mes convictions. Aujourd’hui nous sommes une petite équipe de 5 personnes ; chacun est libre d’exprimer sa vision des choses, son ressenti et nous avançons de cette manière en développant des projets qui respectent chacun des intervenants mais qui œuvrent à notre vision du monde de demain. Le luxe c’est de pouvoir sélectionner les dossiers que nous allons étudier et surtout de pouvoir refuser ceux qui ne sont pas en ligne avec notre culture et nos convictions.

Au final, je dois dire que cette envie de toujours découvrir, de toujours rester curieuse tout en faisant preuve d’un important esprit critique m’a emmenée sur des sentiers bien éloignés de tout ce que j’avais pu imaginer à 20 ans. Eloignés mais en même temps terriblement en phase avec cette nature d’électron libre en quête perpétuelle de sens ; aujourd’hui je suis fière du chemin accompli mais surtout confiante dans l’avenir car je pense que trouver du sens dans ce que l’on fait, c’est la clé d’une pratique professionnelle valorisante et épanouissante.

  • Quels sont les conseils que vous donneriez à de jeunes diplômés ?

Ne vous mettez pas de barrière et ne laissez certainement pas les autres vous en mettre, suivez votre instinct et, surtout, identifiez les valeurs qui vous caractérisent.

Le monde change, votre métier aussi sera amené à évoluer. N’ayez pas de craintes à sortir de votre zone de confort tant que l’objectif est d’avancer en adéquation avec vos valeurs ; chacun a des ressources insoupçonnées pour autant que la cause soit juste.

Oui, la passion existe et il faut s’en donner les moyens, prendre des risques et oser !

Mis à jour le 7 octobre 2022