1. Alumni de l'ULB
  2. FR
  3. Alumni
  4. Instantanés

Frédéric Druck: "Restez ouverts et tentez des connexions improbables!"

Prénom : Frédéric

Nom : Druck

Formation ULB : Master en Journalisme et Communication

Années de formation : 1985-1991

Fonction actuelle :

  • Administrateur Délégué essenscia wallonie
  • Administrateur Délégué essenscia bruxelles
  • Secrétaire Général bio.be/essenscia
  • Président du Cefochim


Quel rêve de « carrière » aviez-vous lorsque vous avez choisi vos études?

Ayant plutôt un profil « littéraire », je me suis inscrit en Journalisme et Communication dans l’idée d’éventuellement faire carrière dans la presse. Finalement, ce sera dans la communication d’entreprise, les relations publiques et dans les métiers de sensibilisation et d’influence des décideurs économiques, politiques, sociaux et environnementaux. Dans ce contexte, les journalistes sont, bien sûr, des partenaires particulièrement privilégiés.

Quel parcours avez-vous réalisé finalement ?

Le fil rouge de mon parcours a toujours été la communication, au sens large. J’ai démarré comme Assistant chargé d’exercices de Logique et Argumentation du Prof. Michel Meyer (ULB) avec qui j’avais réalisé mon mémoire de fin d’étude. La rhétorique, le questionnement, … la logique de l’identité et de la différence, … Autant de notions qui restent les bases de la communication moderne, du communiqué de presse corporate à la fake news tweetée.
J’ai ensuite quitté l’université pour remplir des fonctions de responsable de communication, de relations publiques, de relations internationales dans différentes organisations (entreprise, consultant, réseaux, fédérations patronales) pour finalement occuper des fonctions de direction qui m’ont permis de développer des compétences dans l’art de communiquer, l’art de convaincre et la gestion d’équipes ; et ce, principalement dans les secteurs des ressources humaines, de la pharmacie, des biotechnologies et, aujourd’hui, de la chimie et des sciences de la vie (bio-pharma, biotech).

Tout au long de mon parcours, j’ai eu la chance de pouvoir collaborer avec des gens de très haut niveau aux qualités scientifiques et/ou managériales exceptionnelles. Professeurs d’université, CEO de grandes ou de petites entreprises, fondateurs de spin-off et de start-up, leaders d’associations professionnelles, spécialistes de terrain, conseillers politiques, journalistes, …, tant belges qu’européens ou internationaux, ayant eu la chance de travailler dans des secteurs à orientation mondiale. Ce sont toutes ces rencontres qui ont construit mon background professionnel, tant sur la forme que sur le fond, et cet apprentissage permanent continue encore aujourd’hui.

Quels sont les conseils que vous donneriez à de jeunes diplômés ?

Soyez curieux ! Posez les bonnes questions plutôt que d’essayer de formuler des réponses péremptoires. Explorez des univers inconnus sans œillères, ayez une vue à 360°. Décloisonnez ! Restez ouverts et tentez des connexions improbables. Surprenez ! Soyez assertifs mais jamais arrogants. Repensez les modèles, questionnez-les. Je garde toujours en tête cette interrogation fondamentale de Peter Drucker selon laquelle, dans le cas où il faudrait réinventer aujourd’hui le produit/service que commercialise l’entreprise depuis toujours, on y mettrait la même énergie, les mêmes ressources, les mêmes moyens pour le faire.
Il a écrit aussi : « La chose la plus importante en communication, c'est d'entendre ce qui n'est pas dit. ». A bon entendeur… :-)

Mis à jour le 5 novembre 2019